En 2014, le pape François invitait chaque paroisse du monde entier, la 5eme semaine de carême, à (re)découvrir le sacrement de la réconciliation, celui de la miséricorde divine par excellence . Voici un aperçu de ce que nous avons vécu dans nos paroisses.

 

Église de Saint-Gratien

Samedi matin, 24 enfants de la catéchèse approfondissaient l ’évangile du Bon Samaritain (Lc 10, 25-37) et découvraient le sens de la phrase du Christ : « Tu aimeras le Seigneur ton Dieu de tout ton cœur, de toute ton âme, de toute ta force et de toute ton intelligence, et ton prochain comme toi-même ». Après un temps d’échange avec les catéchistes, ils recevaient le Sacrement de la Réconciliation.

L’après midi,  les jeunes de l’aumônerie MP3 et Connexion animaient le temps d’adoration eucharistique et de réconciliation.

L’équipe des catéchistes

 

Église Saint Joseph

Après une belle célébration matinale, les enfants ont travaillé  sur la parabole du « Bon Samaritain » avant de se présenter devant les prêtres pour se confesser. Les phrases écrites sur les cœurs accrochés à la croix témoignent de la joie de leur rencontre avec Jésus dans le sacrement de la réconciliation.

Dimanche de 14 h 30 à 15 h 45, les jeunes d’Altaïr animaient le temps d’adoration, de louange et de réconciliation ; les Pères Jean et Vianney assurant les confessions. Au cours de la messe du soir Maïna, qui sera baptisé le dimanche de Pâques, a vécu le 3eme scrutin.Grâce à l’imposition des mains,  Il lui donnera les forces nécessaires pour poursuivre son beau chemin de conversion.

Marie-Thérèse N., l’équipe des catéchistes et Jean-Pierre P.

 

Église Saint Ferdinand et Saint Paul

Une quarantaine de personnes (jeunes et adultes) étaient présents.  Une équipe d’adultes et de jeunes a préparé cette célébration qui a commencé par un temps de louange avec des chants. Un temps d’approfondissement  sur le sacrement de réconciliation a suivi. Afin de faire nôtres ces trois mots : MERCI, PARDON ET S’ IL TE PLAÎT, le père Alexandre nous en a expliqué l’importance au cours de toute confession. Pour nous aider à vivre cette démarche nous avons écouté et médité l’ évangile de la Samaritaine . Les ateliers proposés nous ont permis d’exprimer, à l’aide de dessins ou de collages, les difficultés que tous nous rencontrons (enfants, jeunes et adultes) pour vivre la réconciliation. Les chants, accompagnés d’instruments, nous ont permis de rendre grâce pour tout ce que nous avons vécu.

Patricia P.
Photos de Jean-Lucien G. – Jean-Pierre P. & Marie-Thérèse N.  –  Patricia P.
Illustration : Chloé de l’éveil à la foi. Groupement paroissial Enghien – St Gratien – St Ferdinand

X