Des motifs d’espérance

Publié le

 

Il ne faut le nier, les scandales des abus sexuels constituent une crise majeure pour l’Eglise catholique. Faut-il pour autant désespérer ?

Malgré leur douleur et leur désarroi, beaucoup de fidèles souhaitent prendre part au processus de restauration de la confiance et réfléchir à l’Eglise de demain. C’est là un motif d’espérance !

Une autre bonne nouvelle lue ce soir : Alors que l’Eglise du Maroc célèbre cette année les 800 ans de la présence franciscaine dans le pays, des dizaines de milliers d’Africains subsahariens ont fait revivre l’Eglise catholique du Maroc. Le Père Germain Goussa, curé de Casablanca, se réjouit : « L’Eglise du Maroc s’est réveillée ! Elle vit et elle est appelée à une vivacité encore plus grande ».

Le Salésien, Mgr Cristobal Lopez Romero, ordonné archevêque de Rabat en 2018 connaît bien cette Eglise atypique puisqu’il a été curé de Kénitra (au nord de Rabat) de 2003 à 2010. « J’ai compris que nous n’étions pas ici pour gagner des adeptes. Que nous soyons peu ou beaucoup, nous sommes là pour faire grandir le règne de Dieu, c’est-à-dire la paix, la justice, la liberté, la fraternité, la vie, les Droits de l’Homme, et surtout l’amour » dit-il. Sa priorité est de construire des ponts entre toutes les nationalités qui composent l’Eglise du Maroc mais également avec les autres Eglises et les Marocains car dit-il « Nous sommes tous étrangers, mais l’Eglise est marocaine et se veut incarnée par le peuple marocain ».

Le Pape François va, les 30 et 31 Mars, visiter cette Eglise minoritaire mais en pleine renaissance.

Ces deux promesses de renouveau, nous invitent à la confiance.

Le Père Timothy Radcliffe (Dominicain) avait dit en 2004 à Atlanta : « …Le douloureux fossé entre l’enseignement de l’Église et l’expérience vécue par de nombreux catholiques peut permettre la naissance d’une nouvelle Parole faite chair… Ne craignons rien et laissons la grâce créatrice du Seigneur fonctionner afin que les scandales soient vécus comme un moment de renouvellement.» (Extrait du texte publié dans DC 2004, n° 2322, p. 888-895)

Georgette

Source : La Croix du 29-03-2019

 

Plus de lecture...

X