Matin de Pâques, où Dieu s’est levé pour rouler les pierres qui retiennent ceux qui ont faim de Vivre ; pour ouvrir les portes qui enferment ceux qui ont soif de justice ; pour rendre l’espoir à tous les humains et tracer devant eux le chemin qui mène à la vie.

Matin de Pâques, où Dieu relève l’homme des ténèbres qui écrasent les élans de l’espoir, des maladies qui ébranlent l’envie de vivre, de la peur de l’autre qui attise la haine, du regard qui brise la confiance et la dignité, des idées arrêtées qui divisent familles et nations.

Matin où Dieu relève l’homme et lui permet de regarder son avenir en face.

Matin de Pâques, où je me lève pour me dresser contre ce qui opprime et proclamer la liberté ; pour m’élever contre le désespoir et partager l’espérance ; pour protester contre le non-sens et communiquer l’Amour qui relève et donne la vie ; pour annoncer la joie d’être ressuscité et le bonheur de vivre debout.

 

Père Charles Singer
Image : Pxhere – CCO Domaine public

X