le trait d’union 19-35

OSONS LA RENCONTRE à SAINT-GRATIEN

 

Traditionnellement, le troisième week-end de novembre dans l’Église de France, est réservé au Secours Catholique… une fois par an ! mais vous êtes-vous demandé ce qui se passe le reste de l’année dans une équipe de bénévoles ?

Il y a un mois, beaucoup d’entre vous ont été sollicités pour nous aider à réussir la collecte alimentaire annuelle. Merci encore à ceux qui donnent deux heures (voire beaucoup plus) de leur week-end pour distribuer les tracts, répondre aux questions, remplir les caddies… et tout décharger ensuite au presbytère – ce qui n’est pas le moins fatigant ! Merci aussi à nos concitoyens pour leur accueil bienveillant, leur compréhension et leur grande générosité.

Ces signes de partage, de solidarité, de la réalité du vivre ensemble ne sont pas pour nous de vains mots : ils réconfortent et remobilisent quand le découragement risque de nous atteindre, notamment devant le manque de participation des jeunes.

Ainsi, nous avons refait nos forces pour l’accueil du vendredi : après un moment de convivialité autour d’une boisson et d’une part de gâteau (parfois confectionné par une maman accueillie, bonne pâtissière), nous recevons individuellement les familles qui nous sont envoyées par les CCAS, les mamans seules et leurs bébés, des personnes âgées malades, des hommes à la rue aux difficultés multiples, psychologiques ou relationnelles.

Nous proposons un colis alimentaire tenant compte de la composition de la famille. En cas de besoin, nous fournissons des vestiaires selon nos possibilités. Il nous arrive aussi de « conseiller », de remplir un papier administratif, de vérifier que des démarches entreprises ou des rendez-vous ont été respectés et suivis d’effet.

Pour resserrer les liens et faire vivre la convivialité entre nous tous, bénévoles et accueillis, rien de tel que le goûter de Noël et l’ambiance créée par les tours du magicien, ou qu’une journée à la mer de sable d’Ermenonville réjouissant petits et grands.

Nous ne nous ennuyons pas dans l’équipe, il y a toujours quelque chose à faire ou à fêter ; nous ne manquons pas d’idées, mais nous sommes peu nombreux et vieillissants, donc toujours prêts à accueillir les bonnes volontés.

Chacune de nos réunions mensuelles débute par une prière choisie par l’un d’entre nous, motivante et en accord avec notre mission :

Seigneur, j’ai compris que seul, je n’y arriverais jamais et tu m’as donné de vivre dans une équipe…,

remplis-nous de ton Esprit , afin que dans le quotidien de nos vies et celles de nos frères, nous découvrions tes appels à un engagement qui libère l’homme….

Seigneur, donne-moi de voir les choses à faire sans oublier les personnes à aimer…. pour qu’un jour elles sachent que Toi seul es l’Amour.

Pour l’équipe, Marie-Hélène

 

X