La saison estivale est depuis longtemps une source d’inspiration artistique. Cette semaine, nous vous proposons de découvrir  l’été, une œuvre de Giuseppe Arcimboldo.

Les portraits allégoriques

Ce peintre milanais appartenait au mouvement maniériste dont la principale caractéristique était une rupture avec la perfection atteinte dans la représentation du corps humain, la maîtrise de l’art de la perspective ainsi que  l’harmonie des couleurs durant la Haute Renaissance. Il commença  sa carrière d’artiste comme dessinateur de blasons, de cartons de vitraux et de tapisseries. Puis en 1562, il entra au service des princes de Habsbourg. Il peignit alors des portraits allégoriques dont la tradition vient de l’Antiquité et, grâce à eux, devint célèbre.

De près, ils ressemblent à une composition de fruits, de fleurs, de fruits, de légumes, de poissons… Mais à distance, le spectateur découvre le portrait d’un personnage.

Imaginatif, son talent ne se limita pas au jeu des formes et des couleurs. En effet,  pour rendre la représentation de la nature plus ludique, plus originale et plus vivante, il créa des tableaux réversibles .

 ( Le panier de fruit réversible 1590 – Collection French and Compagny à New-York )

La série des Saisons

La série de quatre tableaux « Les Saisons »  fut  réalisée en 1563, 1569, 1572 et 1573 pour Maximilien II de Habsbourg. La variété des végétaux représentent la richesse de la nature. Mais elle symbolise aussi l’immensité des territoires de la famille impériale et la permanence de leur empire.

Les quatre saisons sont représentées sous les traits d’un homme, depuis l’adolescence jusqu’à la vieillesse. De la version originale subsistent l’Hiver et l’Été. Ces deux tableaux sont exposés à l’académie royale des beaux-arts de Madrid. Celles du musée du Louvre sont des copies faites par le peintre à la demande de Maximilien II pour en faire cadeau à Auguste de Saxe. Ils se reconnaissent par un encadrement floral qui n’existait pas sur la première version.

L’été ( Musée du Louvre )

La figure d’un homme épanoui, dans la force de l’âge représente l’été. Son visage jaillit d’un pourpoint de seigle tressé sur lequel est inscrit le nom de l’artiste ainsi que la date de la réalisation de l’ oeuvre. Souriant, il est constitué essentiellement de fruits et légumes de saison. Un épis de blé forme le sourcil tandis qu’un épis  de maïs, céréale qui à l’époque venait d’être importée d’ Amérique, représente l’oreille. Une cerise noire suggère l’ oeil, une  gousse de pois entrouverte la bouche, des cerises rouges les lèvres, une pêche la joue, une courgette le nez et une poire le menton. Il y a d’autres fruits et légumes à découvrir dans le tableau : ails,  aubergines, champignons, melon, noisettes, prunes, raisins ainsi qu’un artichaut (récente découverte de  l’époque venue des Amériques) émergeant du pourpoint.

Dans ce tableau, la couleur dorée domine puisque l’été est la saison des moissons. Son originalité nous rappelle la profusion des fruits et légumes savoureux, désaltérants et pleins de vitamines. Il évoque également la chaleur, le bien-être, les jours heureux et la prospérité.

Pour conclure

Profitons de cette période estivale pour rendre grâce à Dieu en nous rappelant et méditant le récit de la création et faisons nôtre cette  prière : Seigneur Dieu, Créateur de toute chose, toi qui ne cesses de donner la rosée du ciel et de rendre la terre fertile pour qu’elle produise du fruit en abondance, nous nous inclinons devant ton immense bonté. Nous te rendons grâce pour les récoltes et pour tous ces dons que nous avons reçu de toi. Tu as comblé les espoirs de tes fidèles ; qu’ils chantent sans fin tes miséricordes et qu’ils se servent des biens de ce monde de manière à rechercher les biens éternels. Amen [Extrait du livre des Bénédictions (1986) « Bénédiction de la présentation des fruits nouveaux » – Conférence des évêques catholiques du Canada]

Georgette

Sources : Wikipédia – Tableaux de peintre (Skyrock) – Artsper Magazine, les saisons dans l’art. -Illustration Wikimédia Commons – Domaine Public

Illustrations Wikimédia Commons – L’été, huile sur toile (1573) Musée du Louvre –  Le panier de fruit réversible Huile sur panneau ( 1590) Collection French and Compagny à New York) – Domaine public.

 

 

 

X