Pour de nouveaux puits de Jacob

 

 

… La foule solitaire a besoin de nombreux puits de Jacob que chacun de nous, comme dans l’évangile, peut transformer en lieux de rencontre.

C’est bien simple : Acceptez le dialogue avec Celui qui vous demande à boire ; abandonnez là votre cruche et retourner en ville dire aux gens : « Venez donc voir un homme qui m’a tout dit ce que j’ai fait : ne serait-il pas le Christ ? ». (Jn 4, 29)

Soyez certains : les gens sont encore capables de se déplacer … pour Lui.

Une Eglise n’est pas faite pour se cacher. Il faut que n’importe quel passant puisse la repérer, en franchir le seuil, y surprendre sur le vif des expériences de vie, en adoration, en fraternité. Il faut que les hommes aient la révélation d’un autre monde qui leur fasse découvrir la vérité de leur monde de tous les jours.

Cardinal Roger Etchegaray

Extraits de J’avance comme un âne – Petits clins d’œil au Ciel et à la Terre

X