A l’occasion de la 5e journée mondiale de prière œcuménique pour la sauvegarde de la Création, le pape François a publié un très beau message évoquant le réseau vital auquel nous participons tous.

Il rappelle que le texte biblique du récit de la Création assume la douceur comme acte divin mais souligne qu’à cette invitation du don répond pourtant dans notre vie quotidienne la dureté des comportements prédateurs, qui considèrent le monde comme une carrière à exploiter de multiples manières. Un rappel qui évoque bien le premier chapitre de l’encyclique Laudato Si.

Il y déploie l’invitation qu’il avait déjà fait : la place singulière de la créature humaine ne doit pas la déconnecter des autres créatures vivantes.

Prières et actions : voilà donc à quoi doit servir ce mois de mobilisation. Une prière qui se renouvelle dans la démarche oecuménique, notamment avec les communautés orthodoxes. Il y a là une bonne nouvelle à porter ensemble. Et c’est tout l’intérêt de ce qui se joue là : renouveler le témoignage oecuménique commun.

L’évocation d’un « kairos » (un moment décisif et favorable) est ici clairement assumée. Il est venu le temps de changer concrètement notre mode de vie. Et le pape de faire la liste des domaines où agir.

Devenir des acteurs actifs du « réseau de la vie » : voilà ce à quoi nous invite le Pape François.

L’intégralité du son message est à découvrir en cliquant sur le lien ci-dessous.

 

https://eglisesetecologies.com/2019/09/03/creation-lincontournable-reseau-social-de-dieu/

 

L’équipe du site internet

 

X