Joie de Noël,

Joie de savoir que Dieu frappe à la porte de notre cœur pour y déposer cette graine d’Amour qui, tel un grain de sénevé, doit y croître afin qu’advienne son royaume.

Joie de Noël,

Joie d’une re-naissance intime qui nous ouvre à l’amour. Cet amour qui : «  prend patience, rend service, ne jalouse pas, ne se vante pas, ne se gonfle pas d’orgueil, ne fait rien d’inconvenant, ne cherche pas son intérêt, ne s’emporte pas, n’entretient pas de rancune, ne se réjouit pas de ce qui est injuste mais trouve sa joie dans ce qui est vrai. Cet amour qui supporte tout, fait confiance en tout, espère tout, endure tout. » (1 Co 13, 4-8).

Joie de Noël,

Joie de l’Espérance : « Cette petite fille de rien du tout. Qui est venue au monde le jour de Noël… C’est cette petite fille pourtant qui traversera les mondes. Cette petite fille de rien de tout. Elle seule, portant les autres, qui traversera les mondes révolus… L’Espérance voit ce qui n’est pas encore et qui sera. Elle aime ce qui n’est pas encore et qui sera dans le futur du temps et de l’éternité.» (Charles Péguy – Le porche du mystère de la 2eme vertu).

Joyeux Noël à tous !

Georgette

X