Messe d’action de grâce pour les 25 ans de sacerdoce du Père Alexandre

Publié le

25 ans de sacerdoce !
Le 29 juin prochain, je fêterai les 25 ans de mon ordination sacerdotale, c’était à la cathédrale de Versailles un 29 juin 1997. L’appel du Seigneur avait résonné très tôt en moi, dans ma famille d’abord, au cours d’une retraite également à l’abbaye bénédictine de Solesmes, réalisée avec mon école, dans le scoutisme, et enfin dans la Parole de Dieu reçue comme personnellement adressée à moi :
« il n’y a pas de
plus grand amour que de donner sa vie pour ceux qu’on aime ».

Pendant 25 ans, le Seigneur m’a comblé dans les missions accomplies à Mantes-laJolie, à Sartrouville, à San et Bamako au Mali, et enfin parmi vous, à Argenteuil, Enghien-les-Bains, et Saint-Gratien. J’ai été le témoin émerveillé de l’action du Seigneur dans le cœur des gens,
au-delà même parfois des limites de nos églises. J’ai eu la joie avec de nombreux chrétiens, laïcs, prêtres, religieux et religieuses, diacres,
de construire des communautés fraternelles. J’ai vu la puissance de la Parole de Dieu transformer nos vies. J’ai eu la grâce de célébrer
tant de fois les sacrements, « l’Eglise fait l’Eucharistie, et l’Eucharistie fait l’Eglise ».

Avec vous, et en présence de notre évêque, Mgr Stanislas Lalanne, je veux dire merci au Seigneur pour tout ce que j’ai reçu, pour tout ce qu’Il a fait à travers moi, son pauvre instrument. Je le ferai avec le père Pierre-Yves Quéré, ancien d’Enghien, ordonné il y a 50 ans à St-Joseph. Deux jubilés, d’argent et d’or. Il y aura aussi le père Jean-Marc Pimpanneau, curé de Cergy, qui fête ses 30 ans de sacerdoce.

Nous vous donnons rendez-vous le 29 juin 2022 à 19 h à l’église Saint-Joseph d’Enghien-les-Bains pour une messe d’action de grâce.
Elle sera suivie d’un buffet dînatoire dans le réfectoire du collège Notre-Dame Providence, 9 rue Sadi-Carnot à Enghien. Ceux qui le souhaitent pourront participer financièrement à la constitution de ce buffet auprès des secrétariats.

Je vous demande de prier pour moi, « pauvre pécheur », pour que le Seigneur continue de modeler mon cœur à son image.
C’est le plus beau cadeau que vous puissiez me faire. Dieu sait, je sais tout ce qu’Il doit encore réaliser en moi.

Alexandre de BUCY +

PS : Ne préparez pas d’autre cadeau, mais faites des offrandes pour nos paroisses.

Plus de lecture...