Certains sanctuaires mariaux sont mondialement connus (Notre-Dame de Czestochowa, Notre-Dame de la Guadalupe, Notre-Dame de Lourdes, Notre-Dame de Fatima…). Mais d’autres le sont beaucoup moins. C’est le cas de celui de Notre-Dame de Kibeho (Rwanda). Cependant, le message délivré par Marie y est important.

Les apparitions

Le 28 novembre 1981, une élève du collège de Kibeho , Alphonsine Mumureke, déclare voir « une dame » qui se présente à elle comme la « Mère du Verbe ». Le phénomène va se reproduire en privé ou en public. A partir du 12 Janvier 1982, la Vierge apparaît également à Nathalie Mukamazimpaka puis le 02 Mars à Marie-Claire Mukangango. Le 15 août, les « voyantes » décrivent Marie en pleurs. D’abord réticente, l’ Église, au cours de la célébration de la Solennité de St Pierre et St Paul, après deux commissions d’étude, reconnaît officiellement les apparitions de Kibeho le 29 Juin 2001.

Le message délivré à Kibeho

Pour l’Église catholique, le message spirituel de Kibeho, se résume à :

  • un appel à la conversion.
  • au renoncement de tout ce qui nous éloigne de Dieu.
  • à la sincérité de nos prières.

Cette invitation de la Vierge s’adresse également à toute la planète. Marie y fait part de sa tristesse devant l’état mortifère du monde qui, sans la conversion de cœurs, se « suicide ». Elle demande la méditation du Chapelet des Sept Douleurs qui se compose de 52 grains et de 7 médailles représentants les douleurs de Marie à méditer.

La statue de Notre Dame de Kibeho

Elle mesure 1 m 20. Ce n’est pas une image fidèle de la Vierge décrite par les jeunes voyantes. Elle est avant tout symbolique.

Les fleurs aux pieds de Marie représentent celles que les jeunes filles devaient arroser. De différentes espèces et qualités, elles évoquent l’accueil de son message et les conversions qu’ Elle suscite dans le coeur des hommes.

Georgette

Illustration : Place des apparitions – Site du Sanctuaire de Kibeho

 

 

X