En France, le mois de Mai, même s’il ne comporte pas une grande fête mariale comme les mois d’août ou de décembre est pourtant associé à la Vierge Marie. Seule est fêtée la visitation le 31 Mai. L’explication ne se trouve donc pas du côté du cycle liturgique mais plutôt dans celui des saisons. En effet, c’ est celui où, par la floraison, le printemps se manifeste dans toute sa vitalité. C’est à Rome, à la fin du 16ème siècle, qu’est née la coutume de consacrer le mois de mai à une prière mariale renforcée.

Prier Marie c’est s’engager à se sanctifier

Saint Philippe Néri (1515-1595) rassemblait les enfants autour de l’autel de la Sainte Vierge afin de lui offrir des fleurs. Elles symbolisaient les vertus chrétiennes qui devaient éclore dans leur vie. Par un temps de prière renforcée à Marie, nous nous engageons à nous sanctifier jour après jour. Le moi de mai coïncidant avec le temps pascal nous permet donc de le vivre plus intensément.

Un  « marathon de prière » pour la fin de la pandémie

Cette année, le pape François demande à tous les catholiques de s’unir pour un « marathon de prière » afin de demander la fin de la pandémie. Nous sommes donc invités, soit à réciter chaque jour le Rosaire ou bien à participer à une neuvaine. Pour ceux qui sont moins familiers de cette forme de prière, nous allons mettre sur le site, deux fois par semaine, des intercessions ou des chants à Marie, que nous pourrons méditer.

Deux petits textes à dire fréquemment

« Vierge Marie, Mère de Dieu, priez Jésus pour moi » (Saint Philippe Néri)

« Ô Marie, notre Mère très aimée ! Toi qui es près de nos croix, comme Tu restas auprès de Celle de Jésus, soutiens notre foi, afin que, bien qu’accablés de douleur, nous conservions le regard fixé sur le Visage du Christ en lequel s’est montré l’Amour immense et pur de Dieu. Mère de notre espérance, donne-nous Tes yeux pour voir, au-delà de la souffrance et de la mort, la lumière de la Résurrection ; donne-nous ton Cœur pour continuer, même dans l’épreuve, à aimer et à servir. Ô Marie, Madone de Roio, Notre-Dame de la Croix, prie pour nous ! » (Pape Benoît XVI)

L’ équipe du site internet

Source : Eglise Catholique de France

Illustration : Photo Georgette G.

 

X