Samedi, 33ème semaine du Temps Ordinaire — Année Paire
Présentation de la Vierge Marie

Homélie du Père Claude Porcheron

Marie présentée au temple “, C’est la fête célébrée en jour. (Une jeune enfant que ses parents présentent au prêtre du temple de Jérusalem.)

Cette belle histoire tirée du “Protévangile de Jacques “, un évangile apocryphe du 2ème siècle, a trouvé une place dans la piété de l’Eglise Catholique et des Eglises Orientales. Ce n’est donc pas dans les quatre évangiles, mais cet épisode qui circulait dans les écrits anciens a été une manière de nous faire toucher du doigt, la place de Marie, le cœur de Marie, la foi de Marie, pour qu’elle nous anime, pour qu’elle serve de modèle à chacun, qu’elle serve de modèle à ceux qui, explicitement s’engagent à la suite du Christ, dans la vie consacrée, dans le ministère de prêtre et qui font de cette fête l’occasion de raviver leur engagement.

Oublions l’histoire de la petite fille, pour penser à Marie des évangiles. Elle a toujours cherché la volonté de Dieu. Elle est en tout point conforme à ce que Jésus dit de sa mère : « Celui qui fait la volonté de mon Père, voilà ma mère, mes frères. » On le voit, c’est elle, Marie, qui répond au salut de l’ange Gabriel à l’annonciation : »Je suis la servante du Seigneur, que tout soit fait selon ta parole. » Et à Cana, où elle est invitée à des noces avec Jésus, elle dit : «  Faîtes tout ce qu’il vous dira », nous conseillant comme aux serviteurs à qui elle s’adressait de nous appliquer à accomplir la volonté de Jésus comme elle le fait pour son Dieu.   Jésus, en tenant ce propos : « Qui est ma mère, qui sont mes frères ? » se fait un brin provocateur, non pas pour abaisser sa mère et les siens, mais pour nous centrer sur l’essentiel, nous faire toucher sa proximité avec ceux qui comme lui s’attache à faire la volonté de Dieu.

« Seigneur, qu’attends-tu de moi ?…je suis prêt. »

X