Trait d-Union 20-20

Publié le

Télécharger le bulletin des paroisses trait d’union n°20-20

François d’Assise,
un saint,
ami des animaux.
Saint François d’Assise (1182-1226) est renommé
depuis toujours pour son amour extraordinaire des animaux.
Pourquoi les aimait-il ? D’abord, parce qu’ils sont créatures de Dieu. Il se
plaisait à les appeler « frères » et « sœurs », puisqu’ils ont pour origine
le même Créateur. On dit qu’il avait une prédilection pour les animaux
souffrants et pour ceux, qui, comme les agneaux, lui rappelaient le Sauveur.
L’amour de François pour les animaux est à situer dans le contexte de sa vie :
le Petit Pauvre d’Assise avait appris à s’émerveiller de tout, au terme de sa
découverte du Seigneur. Son fameux poème, le « Cantique des Créatures »,
chante le Créateur de tous les êtres.
Saint Bonaventure, biographe de Saint François, écrit à ce sujet « À force de
remonter à l’Origine première de toutes choses, il avait conçu, pour toutes
[les créatures], une amitié débordante… ». De nombreux récits parlent de
l’attention de frère François pour les vers de terre, les fourmis, les abeilles,
les araignées, les cigales, toutes sortes d’oiseaux (rossignols, hirondelles,
tourterelles, rouges-gorges, alouettes, corneilles), les lapins, les chevaux,
les ânes, les chevreuils, les loups et tant d’autres animaux.
Le savez-vous ? Depuis le XIXe siècle, tous les Papes ont encouragé
la protection animale :
« Le monde animal, comme toute la création, est une manifestation de
la puissance de Dieu, de sa sagesse et de sa bonté, et comme tel, mérite
le respect de l’homme. Tout désir inconsidéré de tuer des animaux, toute
inhumanité, toute cruauté ignoble envers eux doivent être condamnés…
L’Église Catholique s’efforce d’exercer son influence sur les individus et
l’opinion publique pour assurer l’acceptation de ces principes ».
(Pie XII, aux représentants des sociétés protectrices internationales,
novembre 1950)
En 1979, le Pape Jean-Paul II a officiellement proclamé Saint François
d’Assise Saint Patron des écologistes.
A l’occasion de la fête de Saint François d’Assise, notre groupement
célèbrera les messes du dimanche en action de grâce pour toute la création,
dont le Seigneur nous a demandé de prendre soin au commencement.
Et à la fin de la messe du samedi soir à Enghien, et du dimanche matin 11 h
à Saint-Gratien, nous entrerons dans le regard du Seigneur sur chacune
de ces créatures : « et il vit que cela était bon », et nous bénirons nos frères
et sœurs les animaux.
Alain Tuloup

 

 

Plus de lecture...