L’équipe de communication a mis en place les moyens qui nous aideront à nous nourrir de la parole de Dieu et à prier ensemble. Outre les parutions de Quahal, des méditations et prières seront mises en ligne. Elles auront pour thème cette Espérance, fil conducteur de notre année pastorale, que nous devons oser malgré les événements. Fondée sur l’amour que Dieu porte à chacun, elle nous permet de chanter Hallelujah, cette acclamation, louange à Dieu, expression de la joie qui éclate lors des prières juives ou comme refrain de certains psaumes. Même dans « les ténèbres » dans lesquelles nous vivons, nous devons rechercher et mettre en avant les plus infimes lueurs d’espoir qui nous incitent à ne pas désespérer. Aujourd’hui, nous vous invitons à écouter le chant Even Though (Hallelujah) et à le méditer.

 

Il est interprété par Prénom Marlène, la talentueuse artiste qui devait se produire dans notre église. Espérons que nous pourrons assister à son spectacle dans les prochains mois. D’une voix douce et paisible, elle nous appelle à la confiance et à vivre l’Amour. Imprégnons-nous des paroles pour apprendre à découvrir toutes les lueurs d’espoir qui souvent invisibles, impalpables, se déchiffrent dans les plus petits gestes de fraternité :

Par le monde entier, tous les gens ensemble, nous te prions d’être avec nous toujours.

Que la douleur soit là où la joie en ce jour, le plus beau est d’être aimé de Toi.

Même si je ne T’entends pas, je sais que Tu m’entends. Même si je ne Te vois pas, je sais que Tu me vois.

En mon cœur, je crois que Ton Fils est la lumière que je ne peux que désirer.

Partout est le feu consumant toute chose, je Te prie d’être la vive flamme se mouvant par Ta grâce au nom de Jésus.

Le plus beau est d’être aimé de Toi.

Même si je ne T’entends pas, je sais que Tu m’entends. Même si je ne Te vois pas, je sais que Tu me vois.

En mon cœur, je crois que Ton Fils est la lumière que je ne peux que désirer. Faites de mon âme Votre paradis. Sainte Trinité, Faites-moi demeurer là, avec vous pour l’Éternité.

Georgette et l’équipe du site internet

X