Qui prie ?

 

L’athée qui admire un paysage, une fleur, un ciel… Il contemple, la beauté l’interroge : il prie.

L’agnostique, qui croit et doute à la fois, prie lui aussi. Qu’il le fasse seulement aux heures où tout est clair, le matin de préférence où tout paraît lumineux ! Il aura assez du soir pour se poser des questions sur l’existence de Dieu.

Quant au croyant, comment peut-il ne pas prier ?

Comme l’oiseau vole, ou comme le poisson nage, l’homme de tout temps prie à sa façon, à son moment. Invincible cet élan qui porte vers l’Invisible… Recherche de toute une vie vers l’inconnu, vers ce qui nous porte au-delà de nous-mêmes…

Ainsi-soit-il.

Père Guy Gilbert
Illustration : PxHere – CCO Domaine Public.

X