Samedi 13 juin, à la messe de 18 h, nous avons rendu grâce avec Anne et Jean-Pierre Haimart, qui s’apprêtent à déménager, pour tout ce qu’ils ont donné au sein de la paroisse et du groupement.

 

33 ans

33 ans que je fréquente cette paroisse Saint Joseph, + 40 pour moi, paroisse de mon baptême, de ma catéchèse, mon aumônerie, les abbés Tasselle, Poudvine…

Le Père Mascré, avec lequel nous avions prié pour notre mariage, qui a baptisé Jean-Baptiste, Eléonore et Marie et préparer Aurélie à sa première communion, et avec lequel j’ai commencé le caté en CE2, en 1991, j’arrête en 1997.

Le Père Ceriani, qui a baptisé Louis, Damien, Rémi et Clothilde, avec lequel nous nous sommes préparés puis avons échangé nos consentements lors de notre mariage catholique le 14 mars 1998, qui a préparé Marie à sa première communion.

Puis pendant la période de flou de la paroisse le Père Mullier qui a baptisé Geneviève.

Et notre presbytère devient le logement des prêtres résidents, les Pères Volland, Quillec, Bonnet et Mullier.

C’est à cette époque que Damien devient le 1er enfant de chœur de la famille, à presque 7 ans, lors d’une vigile pascale présidée par Mgr Renaudin, où il était chargé de tenir la crosse que l’on voyait dodeliner au rythme de ses yeux qui se fermaient.

Le Père Zeller, 1er curé du regroupement paroissial, c’est à ce moment-là que je rejoins les équipes d’animation liturgique, puis le caté quand Clothilde est en CE2, nous faisons notre formation à l’accompagnement des familles en deuil en 2006-2007, puis notre premier voyage en terre sainte en 2007.

Le Père Labiszewski, Robert… qui préparera Geneviève à sa première communion… à la demande du Père Volland, je récupère vers ces années-là, la préparation au baptême des enfants d’âge scolaire.

Le Père Rosier… je passe du KT à l’aumônerie.

Le Père Claude m’avait surnommée le 5e vicaire.

Et enfin 2016, arrivée de la fraternité !!! le Père Alexandre instaurera des temps d’adoration dans nos paroisses et me soulagera peu à peu de toutes ces tâches… merci à Diane pour l’aumônerie et la préparation au baptême, à Florence pour l’animation liturgique et à Marie-Josepha pour l’accompagnement des familles en deuil et je dirai que le confinement et les 3 voyages du groupement que nous avons fait ont permis de resserrer les liens du groupement et de tisser Qahal.

Anne et Jean-Pierre Haimart

 

X