Sainte Marie, Femme de la chambre haute, splendide Icône de l’Église, Tu avais déjà vécu Ta propre Pentecôte au moment de l’annonce de l’Ange, quand l’Esprit Saint descendit sur Toi et que la puissance du Très-Haut étendit sur Toi son ombre.
Donne à l’Église l’ivresse des hauteurs, la patience du long terme.
Préserve-La de la tristesse de s’enliser, sans issue, dans les périmètres étroits du quotidien.
Fais-Lui regarder l’histoire selon les perspectives du Royaume.
Sainte Marie, Femme de la chambre haute, aide les pasteurs de l’Église à habiter ces régions élevées de l’esprit.
Attendris leur esprit pour qu’ils sachent dépasser la froideur d’un droit sans charité, d’un syllogisme sans fantaisie, d’un projet sans passion, d’un rite sans illumination, d’une procédure sans génie, d’un logos sans Sophia.
Sainte Marie, Femme de la chambre haute, fais-nous contempler de Ta fenêtre les mystères joyeux, douloureux et glorieux de la vie, ce n’est qu’à cette hauteur que le succès ne donnera pas le vertige, et à ce niveau seulement les défaites nous empêcheront de nous laisser précipiter dans le vide. »
Amen

Mgr Antonio Bello (1935 – +1993)
Illustration : Jean Fouquet (XVe siècle), La pentecôte, Heures d’Etienne Chevalier enluminées, Musée Condé à Chantilly.

X