Semaine Sainte
Témoignage de Patricia Petit

Membre de l’Équipe d’Animation Pastorale du notre groupement,
vivant dans le quartier des Raguenets à Saint-Gratien.

 

 

 

Bonjour à chacun, chacune,

Comment je vis ce temps de confinement ? Déjà quelque chose que je n’ai pas choisi comme pour vous tous, mais qui nous est imposé pour le respect de l’autre que nous allons côtoyer, rencontrer et éviter la contamination.

Je pensais avoir du temps pour prier, souffler davantage…et puis, beaucoup de choses se sont mises en place rapidement : l’importance de rester en contact par appel téléphonique tous les 2 jours avec les personnes les plus fragiles et âgées de 85 à 95 ans que je connais sur le quartier : une dizaine de personnes. C’est devenu un jeu…c’est à celui ou à celle qui appellera la premier ou la première. C’est de savoir aussi si quelqu’un a besoin de commissions.

Beaucoup de personnes aussi me rejoignent pour un dialogue, se posant des questions sur ce que nous sommes appelés à vivre au niveau mondial aujourd’hui. Des questions sur l’existence de la vie, de la mort, de l’espérance. Etc… C’est être à l’écoute et cheminer avec les uns et les autres simplement. Plusieurs amis ont été hospitalisés ayant le Covid 19…soutenir les familles…

Ces contacts avec les personnes des communautés paroissiales pour continuer à ne pas rompre le lien fraternel qui est si important en le vivant différemment…tous ces gestes gratuits nous font demeurer en profonde communion et sont bons pour le moral ! ! !

Tous les soirs à 20 H , beaucoup de personnes sont à leur fenêtre pour applaudir le corps médical, tous les soignants, tous ceux qui donnent leur temps pour sauver des vies…ça y va de la casserole, des effets de lumière, des musiques…chacun invente mais est là présent depuis plus de 2 semaines.

Ces accueils important pour les familles touchées par un deuil, dans cette période où tous ne peuvent être présents. A nous d’être en équipe proches d’eux, de les écouter, de faire un bout de chemin avec eux en sachant que dès que le confinement sera terminé, nous reprendrons contact pour voir ce que nous pourrons envisager ensemble. Je voudrais remercier la disponibilité des prêtres pour nous accompagner sur ce chemin.

Dans l’immeuble où j’habite, pleins de gestes de solidarité : une voisine qui porte à manger tous les jours à une autre…une voisine ayant une voiture m’a proposé de me faire mes courses. En ne voyant pas telle personne : solidarité pour savoir ce qu’était devenue cette personne….

Ce que je retiens aujourd’hui, c’est à la fois la dureté de ce que vit le monde dans ce combat contre le CoVid 19 et puis tout ce que ce confinement a fait surgir comme gestes de solidarité au niveau mondial, là à côté de chez nous. Ce que nous pouvons vivre aujourd’hui, il ne faudrait pas que dans quelques semaines, tout soit balayer et que nous recommencions à faire des choses au lieu d’être des hommes et des femmes ouverts à l’autre qui sont sur notre route. C’est tellement beau ! ! !

En commençant chaque matin la journée avec la messe du pape et l’adoration, c’est ma force pour porter tout au long de la journée et pas plus, ce qui se vivra près de chez moi et au cœur même de l’humanité souffrance et confinée mais remplie de gestes de solidarité spontanés et désintéressés.

Bon courage à chacun. En profonde communion.

 

Patricia Petit, membre de l’Equipe d’Animation Pastorale du notre groupement paroissial.

X