Pour encourager les fidèles orthodoxes et au-delà et pour remercier ceux qui luttent contre l’épidémie de Covid-19, le patriarche œcuménique de Constantinople a publié, vendredi dernier, un message vigoureux et inspiré, en lançant un appel à la prudence : « Restons dans nos maisons. Soyons prudents et protégeons ceux qui nous entourent ».

Face à la pandémie du Covid-19, il a tenu à remercier « tous ceux qui luttent avec abnégation allant jusqu’à se négliger eux-mêmes et leurs familles ». « Votre contribution est inestimable, c’est une offrande à toute la société, un sacrifice qui mérite tout honneur et gratitude. Nous vous remercions tous et vous applaudissons, non seulement depuis les fenêtres de nos maisons, mais partout et à tout moment. Nos pensées et nos prières vous accompagnent » a-t-il affirmé.

Il appelle chacun à soutenir : « les gouvernements et autorités sanitaires compétentes » soulignant que : « Le fardeau de la responsabilité qu’ils portent sur leurs épaules exige nécessairement la coopération de nous tous. C’est maintenant le temps de la responsabilité personnelle et sociale ». Il supplie tous les fidèles de : « répondre fidèlement et patiemment à toutes les mesures difficiles mais nécessaires proposées par nos autorités sanitaires et nos nations. Tout est fait pour notre protection, pour notre bien commun… Notre libération de cette détresse provoqué par ce virus dépend entièrement de notre propre coopération ».

A tous les chrétiens qui se sentent bousculés dans leur foi, privés de la divine liturgie, il prêche l’espérance : « Notre foi est une foi vivante et aucune circonstance exceptionnelle ne peut la limiter ou la supprimer (…). Et là, depuis nos foyers, renforcés par la puissance de notre unité spirituelle, que chacun de nous prie pour toute l’humanité. Nous traverserons cette période comme un voyage à travers le désert pour atteindre la Terre Promise, où la science, par la grâce de Dieu, vaincra ce virus ». Dans son message, le patriarche évoque l’après et les changements qui doivent naître de cette crise. « Les nuages ​​s’éclairciront et le Soleil de justice éliminera l’effet mortel du virus. Mais nos vies auront changé pour toujours. Cette épreuve est pour nous l’occasion de changer pour le mieux ; dans le sens, d’établir l’amour et la solidarité. »

Comme le Pape François, pour conclure son appel, il a demandé aux fidèles de prier : « pour tous ceux qui sont frappés de près ou de loin par l’épidémie » – « Notre Église espère et prie pour la guérison des malades, pour les âmes des défunts, et pour le courage et la force des familles des affligés. »

En ces jours de détresse, dans un élan fraternel, unissons nos prières à celles de tous nos frères chrétiens.

 

 

Georgette et l’équipe du site internet
Source : Arnaud Bevilacqua – La Croix du 23-03-2020
Image Wikimédia Commons – Licence créative Commons – 3-11-2018 – CCE BY 40

 

X