Télécharger le bulletin n°20-09

Jésus seul

Le 2 ème dimanche de Carême, nous lisons
le récit de la Transfiguration : Pierre, Jacques et Jean
ont une vision du Christ dans sa gloire accompagné de
Moïse et d’Elie. Cette vision les comble de joie si bien
que Pierre propose de monter trois tentes pour qu’ils demeurent avec eux.
Peu de temps après cette vision cesse, Jésus reste seul et redescend de la
montagne pour s’apprêter à vivre sa passion.
En ce chemin de Carême nous marchons tous vers la résurrection du Christ,
prémices de notre propre résurrection où nous verrons un jour le Christ dans
sa gloire. Comme Pierre, Jacques et Jean nous avons eu peut-être la grâce de
consolations sensibles lors de pèlerinages, de retraites ou lors d’un
sacrement, qui sont autant de transfigurations intérieures où nous avons fait
l’expérience de la gloire de Christ. Ces expériences sont des grâces à garder
en profondeur dans notre mémoire spirituelle. Elles sont un encouragement
et une invitation à ne pas laisser Jésus seul dans notre vie ordinaire,
à l’accompagner à l’heure de la Croix.
Lors de notre séjour à Assise, notre groupe de pèlerins a été touché par
le témoignage d’une sœur Clarisse sur sa vocation. Frappée par la présence
gratuite et silencieuse du Christ dans l’Eucharistie, elle vivait sa vocation
contemplative comme une présence auprès du Christ dans le tabernacle
où bien souvent notre Seigneur se trouve seul. Puissions-nous l’accompagner
durant ce temps de Carême, lui rendre visite dans nos églises et faire
l’expérience de son amour et de sa douce présence dans l’ordinaire de
nos vies en prélude du jour où nous le verrons face-à-face dans sa Gloire.
P. Jean Delvolvé

 

X