Ce mercredi 12 février, le Pape François vient de publier son exhortation apostolique post-synodale intitulée « Querida Amazonie » (Amazonie bien aimé). Région cruciale pour l’avenir du monde, elle est le fruit d’une longue réflexion qu’il avait commencée bien avant son élection.

 

artefact

 

La date de sa parution n’est pas anodine, elle correspond au 15e anniversaire de l’assassinat de Sœur Dorothy Stang. Cette religieuse américaine, défendant les paysans pauvres et la forêt amazonienne, avait été assassinée par les hommes de main d’un groupe de propriétaires terriens à la solde de l’industrie brésilienne du bétail.

Ce document expose les conclusions du Synode sur l’Amazonie qui s’est tenu en octobre dernier et le Pape François y dévoile ses « rêves » pour l’avenir de cette région :

guillemets ouvrants

  • — Je rêve d’une Amazonie qui lutte pour les droits des plus pauvres, des peuples autochtones, des derniers, où leur voix soit écoutée et leur dignité soit promue.
  • — Je rêve d’une Amazonie qui préserve cette richesse culturelle qui la distingue, où la beauté humaine brille de diverses manières.
  • — Je rêve d’une Amazonie qui préserve jalousement l’irrésistible beauté naturelle qui la décore, la vie débordante qui remplit ses fleuves et ses forêts.
  • — Je rêve de communautés chrétiennes capables de se donner et de s’incarner en Amazonie, au point de donner à l’Église de nouveaux visages aux traits amazoniens.guillemets fermants

 

Vous pouvez lire l’intégralité du texte en cliquant sur ce lien,
ou télécharger sa version PDF par ce lien-ci.

 

Georgette
Source : Nicolas Senèze, Exhortation apostolique « Querida Amazonie », dans La Croix du 12-02-2020.
Image : Pxhere – CCO Domaine public

X