Le 26 Janvier, selon le souhait du Pape François, a été célébré le Dimanche de la Parole de Dieu. A cette occasion, une bénédiction des lecteurs a eu lieu et à la fin des messes, un représentant de quelques  groupes de partage de la parole (appelés maintenant les petites fraternités missionnaires), a témoigné sur ce qui se vit dans son équipe. Nous vous en livrons quelques extraits :

Notre groupe se réunit une fois par mois. Cette année, nous nous penchons sur la lecture du récit des « Actes des apôtres », qui est la suite de l’Evangile de Saint Luc. Les années passées, nous avons partagé sur des passages des 4 évangiles. Certaines d’entre nous se préparent à ce moment de partage tout le mois en priant sur les textes, d’autres les jours précédents ou encore sans préparation. Après relecture d’un chapitre, chacune s’exprime et nous dit : comment elle comprend ce passage (nous sommes aidés par un livret), comment certains versets la touchent particulièrement, lui font regarder le monde et les autres différemment, enrichissent sa prière ou lui font découvrir les exigences de la Parole  de Dieu. Nous parlons de nos expériences personnelles et les découvertes des autres nous encouragent à être : de véritables disciples pour nous-mêmes (la conversion est sans cesse nécessaire), pour tous ceux avec qui nous vivons et que nous rencontrons, pour les plus éloignés de la foi (et nous en connaissons beaucoup) ;  et des missionnaires par la prière, en paroles, par le témoignage de notre vie, par nos actes et nos engagements… (Marie José L. – Paroisse St Joseph d’Enghien)

Actuellement, 11 groupes existent sur notre groupement paroissial ( 4 à Enghien, 7 à St Gratien, 1 un St-Paul/ St Ferdinand). Ils fonctionnent chacun à leur rythme et sont ouverts à tous, jeunes et moins jeunes. Le nôtre est composé de 4 à 10 personnes qui se retrouvent environ 1 fois par mois, un mardi soir à 20 H 15 dans la « verrière Ste Thèrèse ». Nous avons la chance d’être guidés par le Père Jean Poussin. La réunion se décompose par un temps de lecture, un temps d’explications et d’échanges avec des projections de diapos d’œuvres d’art en rapport avec le texte. Nous finissons notre rencontre par une prière devant le Saint Sacrement … Le père Edouard nous a lancé un défi : appeler et accueillir au moins une nouvelle personne dans chaque groupe. La porte est donc grande ouverte.  Ce sera une joie de les voir s’agrandir et nous les confions à la Ste Vierge (Jean-Pierre P. – Paroisse St Joseph d’Enghien).

J’habite aux Marais. Nous sommes 10 femmes inscrites au groupe de partage d’évangile. Avec celles qui le peuvent, nous nous réunissons tous les 15 jours chez l’une ou l’autre. Nos réunions commencent toujours par une prière à l’Esprit Saint. Elles continuent par l’étude du texte proposé. Après un petit temps de silence, chacune peut exprimer son ressenti, ses questions, dans l’écoute respectueuse des autres qui, à leur tour, prennent la parole pour faire part de leur perception… Les échanges se terminent par une prière qui peut être celle suggérée sur le chapitre étudié et, pour nos intentions ou celles qui nous sont recommandées toujours par un Notre Père et un Je vous salue Marie. Après le temps spirituel et avant de nous quitter, nous ne manquons jamais le temps convivial autour d’une boisson et des petits gâteaux. Pour finir, je voudrais lancer un appel. Notre groupe est uniquement composé de femmes. Dommage ! Dans nos échanges, nous aimerions avoir un point de vue masculin. Alors, si dans l’assistance, 1 ou 2 messieurs, résidant aux Marais ou alentours, désirent nous rejoindre, qu’ils n’hésitent pas … (Bernadette K. – Paroisse St Gratien).

C’est à la demande de Mgr Lalanne, qu’au cours de l’année pastorale 2015-2016 a démarré l’ aventure des petites fraternités missionnaires. Nous étions invités à distribuer l’évangile de St Luc, dans nos quartiers, dans nos immeubles. Des paroissiens ont accepté d’y créer des petits groupes ouverts à tous (pratiquants ou non) pour découvrir la Parole de Dieu, la méditer et échanger sur ce que nous disent ces textes, ce à quoi ils nous invitent dans nos vies au quotidien… Le nôtre, situé dans le quartier de l’Ecole Raymond Logeais, est constitué, d’une part de paroissiens engagés mais également  de personnes venues par curiosité intellectuelle ou pour, après des années éloignées de l’Eglise, redécouvrir avec nous ce qui fait l’essentiel de notre foi. Leur présence est très enrichissante puisqu’elle permet le dialogue, l’ouverture vers l’autre. L’ une d’elle a confié que, grâce à cette petite fraternité, son regard sur l’Eglise et sur les évangiles a changé. Elle y a découvert beaucoup de messages d’amour, de joie, de paix. Certes, nous échangeons autour des textes bibliques mais nous prenons toujours le temps de partager nos joies, nos peines, nos doutes du moment. Au fil des années, ce rendez-vous mensuel est devenu un temps de pause, une sorte de respiration indispensable dans nos vies parfois si agitées… Nos petites fraternités ne doivent pas se refermer sur elles-mêmes mais au contraire s’ouvrir encore plus aux autres. Leur rôle est d’établir des ponts entre nos communautés et la vie locale, d’accueillir ceux qui sont au seuil de l’Eglise. Nous espérons que d’autres groupes vont se créer. Pour terminer, je souhaite partager avec vous quelques paroles d’un chant que j’aime écouter. Il nous dit combien la parole de Dieu est une présence vivante : «  Elle est près de toi, cette parole, elle est dans ta bouche et dans ton cœur… Ecoute la voix du Seigneur… Elle fait alliance, elle pardonne, elle se dit en mots d’amour…  Elle est trésor en notre vie… Et la voici qui est présence, elle se dit pour aujourd’hui » (Georgette G. – Paroisse St Gratien).

L’équipe du site Internet

Image Pxhere – CCO Domaine Public et photos Jean-Pierre P.

X