Dans un article récent accordé au magazine La Vie, Mgr Eric de Moulins Beaufort, nouveau président de la Conférence des évêques de France a notamment parlé d’écologie.

Il interroge : «  Comment rejoindre nos contemporains, quand une part croissante n’a jamais mis les pieds dans une église ? »

Il faut que nous sortions, que nous nous montrions davantage. Nous devons faire entendre notre voix face aux choix de société, mais notre souci doit être moins de nous lamenter de l’état des mœurs actuelles que de vivre pleinement la beauté de ce qui nous est donné.

 

Il termine son entretien par cette phrase : «  Les chrétiens, s’ils prennent Laudato Si au sérieux, pourraient par exemple prendre des modes de vie et des engagements plus visiblement en rupture, mais qui seront attrayants, comme dans les tout-premiers temps du christianisme ».

 

Nous vous invitons à lire l’intégralité de cet entretien en cliquant sur le lien ci-dessous :

 

https://eglisesetecologies.com/2019/09/05/entretien-la-rupture-benefique-de-laudato-si/

 

L’équipe du Site Internet.

 

 

 

X