Télécharger le bulletin des paroisses

Le Seigneur vous comble de son Esprit Saint, et vous envoie en mission

 

Partir, même pour 3 jours et 2 nuits, c’est laisser derrière soi ce qui ne sert à rien, c’est se désencombrer, c’est faire de la place pour laisser entrer quelque chose de nouveau, de pur, de vrai : et c’est cela le Frat. 12000 Jeunes, de 4ème-3ème, venus des 8 diocèses de l’île de France pour Prier, Rencontrer, Chanter le Seigneur. Parmi eux, 12 jeunes et 5 animateurs de notre groupement
paroissial partis pour vivre une expérience de Foi et une expérience fraternelle de vie d’Eglise. C’est exactement ce que propose notre association MP3.

La messe baptismale du samedi soir a donné une nouvelle impulsion à notre pèlerinage. Sous le chapiteau, tous réunis pour une 1 ère fois. Le Frat est une expérience d’Eglise, on passe de notre relation « seul à seul » avec Jésus à “tous là pour Jésus”. Et l’impressionnante célébration des Baptêmes (7) et Confirmations (3), vient ajouter à notre foi. Nous savons qu’Il est au rendez-vous, qu’Il est vraiment présent, le Christ : El Resusito.

Cette année le thème était : “Soyons Saints !” C’est un thème concret, simple à vivre. Le but est de proposer aux jeunes la sainteté et tout de suite dans leur quotidien (à la maison, l’école, le sport, l’aumônerie…). Les jeunes étaient aux anges, transformés grâce à la Louange proclamée par le groupe Glorious, à la confession, et aux prédications.

Il ne faut pas se laisser abuser, impressionner par ce mot de ‘’saint’’, car nous sommes tous saints par le baptême. Mgr AUPETIT nous en rappelle bien la portée, dans son homélie de cette Pentecôte : « Qu’est-ce que cela veut dire être saint ? Cela veut dire simplement accomplir son baptême. Si vous êtes baptisés, vous devez devenir saints ! De la même façon, le médecin, son travail c’est de soigner. L’agriculteur, son travail c’est de cultiver son champ. Chacun doit accomplir ce qu’il doit accomplir ! Un
baptisé doit devenir un saint, c’est dans l’ordre des choses. Un baptisé qui n’est pas un saint et bien ça s’appelle un looser simplement. C’est-à-dire qu’il est passé à côté de la plaque. C’est comme un médecin qui refuse de soigner les malades ou un agriculteur qui refuse de s’occuper de son champ.» Etre saint : c’est prendre soin de l’autre, aider l’autre, aimer l’autre, se rendre disponible, être à l’écoute, partager, donner, se donner comme le Maître Lui-même l’a fait.

Pour atteindre ce but, au Frat, nous avons un environnement adéquat qui s’y prête : des équipes diocésaines d’organisation très réactives, des animateurs attentifs et à l’écoute des jeunes. Ils savent que rien, mais vraiment rien, ni les pluies, ni les orages, ne peuvent arrêter notre Louange à Jésus. C’est Lui qui fait descendre sur eux, en cette Pentecôte, la force de son Esprit Saint.

Je tiens à remercier avec beaucoup d’affection : Muriel, Laëtitia, Estelle, Michel, les pères Alexandre et Edouard, et tous les parents, de nous avoir permis de réaliser ensemble cette aventure spirituelle. Sans oublier tous ceux qui nous ont aidés pour les tentes : Jojo, Clarisse, Humbert.

LE FRAT C’EST PAS FINI, LE FRAT C’EST POUR LA VIE

L’équipe d’animation du ‘’Vendredi du Sinaï’’.

 

X