Ce samedi 6 avril 2019, une veillée de louanges, d’adoration et de réconciliation a eu lieu à l’église St Joseph d’Enghien dans le cadre des 24 heures pour Dieu que nous propose, chaque année, le Doyenné d’Enghien/Montmorency. Préparée avec soin par les jeunes de l’aumônerie MP3 (chorale, musiciens et Lycéens), elle a été vécue avec émotion par un grand nombre de fidèles (enfants, adolescents, adultes de tout âge).

                                           

Tout au long du carême, notre groupement paroissial a été invité à cheminer vers Pâques à partir d’une question essentielle que Dieu pose à Caïn « Qu’a-tu fait de ton frère » : [Le Seigneur dit à Caïn : « Où est ton frère Abel ? » Caïn répondit : « Je ne sais pas. Est-ce que je suis, moi, le gardien de monfrère ? » Le Seigneur reprit : « Qu’as-tu fait ? La voix du sang de ton frère crie de la terre vers moi ! »] (Gn 4, 9-10).

Les versets de ce chapitre de la genèse abordent les grands thèmes de la différence. Comment est-ce que j’accueille et accepte la différence de mon frère en humanité. Ils concernent les relations entre les personnes, les communautés et les peuples. C’est unequestion de tous les jours ! Elle jette les bases d’un modèle de société à laquelle tout Homme est invité à réfléchir (croyants des trois grandes religions monothéistes mais également toutes les autres et même les non-croyants).

 

Si ce texte se situe au tout début de la Bible, c’est pour mettre en relief que la relation au frère dans la différence est la question fondatrice posée à notre humanité et par conséquent à nous tous aujourd’hui.

 

Cette veillée s’est déroulée en plusieurs étapes :

  • Des chants de louange.

 

  • Exhortation à partir du texte de la Genèse 4, 1-15. Le récit a été mimé par les jeunes en ombre chinoise.

  • Témoignages des jeunes qui se sont exprimés, à la fois sur les difficultés à vivre la fraternité mais également sur la manière dont ils la vivent ou envisagent de la vivre. Paroles émouvantes et pleines d’espoir pour notre monde !

                                     

  • Lecture du texte de la Genèse sous forme de slam.

 

  • Pour finir un temps d’Adoration.

 

Tout au long de la soirée, chants de louange, de méditation et d’adoration ont alternés avec témoignages et textes bibliques. Nous avons également été invités à rencontrer les prêtres du doyenné, soit pour un temps de confession, soit pour ceux qui le désiraient, un temps de dialogue avec eux.

 

 

            

 

                         

 

                         

 

En E.A.P., le Père Jean a souligné combien cette veillée avait permis à des parents accompagnant leurs enfants ou à d’autres personnes  de redécouvrir le sacrement de la réconciliation vécu d’une autre manière que celle dont ils avaient l’habitude.

 

Un grand merci à tous ceux qui l’ont préparée, à la chorale et aux musiciens ainsi qu’à Paul et Pierre (deux jeunes de l’atelier photographie de MP3) qui, avec Jean-Pierre, ont assuré le reportage photos et vidéos.

 

L’église est restée ouverte jusqu’au lendemain matin pour une nuit d’adoration.

Georgette

 

X