accueil des migrants sur la péniche “Je Sers”

Qu’as-tu fait de ton frère ? Telle est la question que notre groupement paroissial est appelé à creuser pendant ce temps de carême. Ce dimanche 17 Mars, l’espace Charles Péguy avait donc programmé, à l’église St Joseph d’Enghien, un spectacle sur le thème des Réfugiés.

 

Les grands adolescents de l’Association MP3 (qui accompagne les jeunes autour de quatre axes : M comme mission, et trois P comme « pédagogie », « pratique » et « prière ») ont témoigné de leur histoire familiale. Avec simplicité et pudeur, Emmanuel, Brian, Laetitia, Vinciyaa, Sandra et Jeanine ont évoqué les difficultés qu’ont dû affronter leurs parents venus du Liban, d’Haïti, de La Réunion, du Sri Lanka, d’Espagne et d’Algérie, du Cap Vert pour s’installer en France.  Ils ont un jour quitté leur pays pour fuir soit la guerre, soit la précarité, la pauvreté ou un régime totalitaire… Pour se construire une nouvelle vie, certains ont dû apprendre le français, s’intégrer et surmonter les difficultés pour trouver un travail. Tous ont fait preuve de beaucoup de courage pour s’adapter à un mode de vie parfois très différent. Pierre, au nom de ses camarades, a lu un texte rédigé par tous les jeunes.

 

        

 

 

 

 

 

 

  

 

Merlin a ensuite présenté la trame du spectacle « Mon Refuge » joué par Claire Tuloup Duthieuw.

 

Ecrit par la comédienne, c’est le récit d’une histoire vraie. Avec des mots simples mais forts, elle a voulu retracer la vie d’une femme qui a dû quitter son pays avec son mari et ses enfants pour échapper à la mort. Avec des amis, Claire est très impliquée dans l’aide à cette famille. En proposant de faire entendre la voix de cette femme, elle a voulu changer notre regard sur les réfugiés.

                                                                  

 

 

A la fin du spectacle, pendant que nous écoutions avec émotion le chant Réfugié, qui est une invitation à la tolérance et nous dit : « Sur cette terre, qui est notre terre, qu’il faudra bien un jour partager…essayons un jour l’amour…Nous sommes tous, tous, tous des réfugiés  », les jeunes de l’aumônerie MP3 ont, un à un, apporté une bougie. Ils ont entouré Claire en signe d’accueil pour tous ceux qui, un jour, doivent quitter leur pays.

 

 

 

                                 

 

Après ce poignant spectacle, destiné à changer notre regard sur l’immigration, Alain Tuloup a invité Hugues Fresneau, le frère Renaud Komabou (aumônier) et Marie Thérèse (bénévole sur « Je sers »)  à venir témoigner  de ce qui se vit au sein de l’association La Pierre Blanche à Conflans Ste Honorine. Ils étaient accompagnés de deux migrants (un Sénégalais et une Tibétaine). Cette association est née en 1988 sous l’impulsion du Père Arthur. Ancrée sur le bateau « Je sers », lieu auparavant dédié à l’aide batelière, elle se veut « une communauté d’accueil et d’hébergement ouverte à tout public adulte dans le besoin ». Elle répond aux besoins fondamentaux de toute personne : manger, avoir un toit, être propre et se soigner. En 2018, le contexte géo politique mondial a radicalement changé et beaucoup d’accueillis sont des migrants. Leur nombre a été multiplié par 10. Elle vise donc l’insertion (apprentissage du français, démarche pour obtenir les papiers indispensables et nécessaires à la recherche d’un emploi et d’un logement).Depuis 2016, le bateau « Je Sers » est devenu le point de passage de la majorité des Tibétains cherchant refuge en France.

 

Alain Tuloup

  

 

 

 

 

 

 

                                                  

Hughes Fresneau avec les membres de l’association 

Ces témoignages, ont été suivis par un verre de l’amitié.

La messe de 18 H, animée par la chorale et les instrumentistes de MP3, a été dédiée aux réfugiés.

N’oublions de pas prier sans relâche pour que des solutions soient trouvées à l’échelon mondial afin que, comme nous le rappelait la chanson, tout être humain puisseavoir des droits, avoir un toit.

 Et chaque jour, dans le quotidien de nos vies, Tous, essayons un jour l’amour !

 Georgette, Christian et Jean Lucien

Pour mieux connaître l’association la Pierre Blanche et ses besoins, vous pouvez utiliser ce lien  : http://www.bateaujesers.org/la-pierre-blanche.html

X