Comme autrefois pour Cléophas et son compagnon sur la route d’Emmaüs, ouvre ce soir nos cœurs à l’intelligence des écritures : que ta Parole nous aide à Te reconnaître quand Tu chemines à nos côtés !

Que ta Parole soit, comme dans les psaumes de David, une lampe sur nos pas, une lumière sur notre route !

Qu’elle brûle en nous, comme jadis en Jérémie, pour consumer notre péché et révéler ton amour !

Que nous sachions la goûter et la savourer comme Ezéchiel, et faire de notre prière un temps d’amoureuse écoute !

Avec l’étrangère de l’évangile, que nous en soyons affamés au point de n’en vouloir pas perdre une miette !

Comme jadis pour Marie de Béthanie, qu’elle protège aujourd’hui nos vies de la dispersion et de l’insignifiance !

Qu’elle accomplisse en nous ce qu’elle réalisa jadis pour le serviteur du centurion !

Qu’avec Simon-Pierre nous l’accueillions avec foi et joie comme Parole de vie éternelle !

Et que, comme Marie, nous sachions la garder fidèlement en notre cœur et nous rendre dociles au souffle de ton Esprit !

Amen.

 

X