La messe

 

Ce samedi 22 septembre, les paroissiens de notre groupement étaient invités à participer à une messe « qui prend son temps ». Elle était animée par le « trio » Alaïa, Alexandra et Ky Van et par toutes les chorales paroissiales.

 

Le chant d’entrée a résonné comme un appel : Ecoute, ton Dieu t’appelle « Viens, suis-moi » ! Lève-toi et ne crains pas de marcher avec Lui … ».

 

Après la proclamation de l’Evangile, Merlin Mongbandi, responsable de la pastorale des Jeunes nous a présenté le projet MP3 qui consiste à :

 

  • Relever les défis de la transmission de la foi aux adolescents de notre groupement paroissial en les rejoignant dans leurs centres d’intérêts.

 

Alain Tuloup, quant à lui, nous a exposé le thème essentiel qui sera le fil conducteur de notre année pastorale :

 

  • Oser la rencontre avec l’autre. L’espace Charles Péguy nous proposera donc : exposition, conférence, spectacles, concerts, formations bibliques, « Le bistrot de l’église » quant à lui sera un lieu de convivialité, d’échange bienveillant et de spiritualité. Toutes ces propositions doivent permettre à ceux qui désirent approfondir leur foi ou la redécouvrir, à ceux qui cherchent  et veulent donner un sens à leur vie, de trouver des réponses.

 

Après cette présentation, nous avons été invités à partager en petits groupes à partir de deux questions : 1) à l’écoute des projets pastoraux, quelles sont vos réactions ? – 2) Quels autres points d’attention notre communauté chrétienne devrait-elle avoir ?

  

Le chant de méditation qui suivait la communion, nous a donné, en quelque sorte, un début de réponse : «  Venez à moi, vous tous qui avez soif de ma parole ».

Après la bénédiction, nous avons été invités à nous réunir autour d’un buffet salle St Philippe puis à assister au concert de Marie-Louise Valentin  et à « l’envoi en mission ».

 

Le buffet partagé : Nous étions nombreux à participer à ce temps festif. Il nous a permis de découvrir les visages encore inconnus de certains membres de nos différentes communautés.

Le concert de Marie-Louise Valentin et l’envoi en mission

 

C’est dans la paroisse Saint-Gratien que Marie Louise, à l’âge de 14 ans, a approfondi sa foi et découvert la musique. Elle se met alors au service de la liturgie, à l’animation de l’aumônerie, monte une chorale de jeunes et entre à la chorale Ste Cécile sous la direction de Pierre Yvan Gall. Sa rencontre avec Jacques Rondreux de la paroisse voisine de Soisy-sous-Montmorency sera déterminante. Percussionniste et batteur de jazz, il lui fera connaître son monde. Elle monte alors des ateliers « percussions et chants » afin que les jeunes deviennent acteurs des liturgies, des concerts ou veillées qu’ils donnent. Cette rencontre l’amènera à enregistrer son premier disque. Devenue peu à peu chanteuse, conteuse, comédienne, percussionniste, auteur et compositeur, elle chantera avec ses mots et la musique qu’elle aime, l’espérance et la foi qui l’animent, tout d’abord pour les jeunes, puis les paroisses, les diocèses, les pèlerinages. C’est donc avec joie qu’elle a donné un concert-veillée dans notre paroisse pour fêter ses 25 ans de carrière et lancer l’année « les moines de Tibhirine » en compagnie du groupe musical A-croche. Ces chansons anciennes ou nouvelles parlaient de l’homme, du monde et de Dieu. Les jeunes de MP3 qui avaient participé à l’atelier percussions nous ont montré combien son « enseignement » était efficace et rapide.  A la fin du concert, le Père Alexandre a remercié les 272 bénévoles qui donnent de leur temps sur notre groupement paroissial. Avec le Père Aloys et le Père Edouard il a béni, tour à tour ceux qui, dans nos paroisses, travaillent sur les trois axes rappelant les fonctions du Christ : Prêtre, Prophète et Roi. Le pôle « prophète » pour la catéchèse, la pastorale des jeunes, le catéchuménat, la communication… Le pôle « prêtre » pour les groupes de prière, la liturgie, les sacrements … Le pôle « roi » pour tout ce qui concerne le service du frère, l’exercice de la charité, la présence dans la cité, la gestion paroissiale…

  

  

Après une prière d’envoi spécifique aux différents groupes, nous avons repris avec Marie-Louise ce refrain : « Que le vent nous emporte, que le vent nous envoie, amis ouvrons la porte, soyons semeurs de joie ».  

  

 

Georgette

 

 

X