Ce dimanche 13 mai, nous avons fêté les soixante ans d’engagement sacerdotal du Père Claude Porcheron, des cinquante ans du Père Damien Noël, les quinze ans d’ordination au diaconat de Jean-Claude et le cinquantième anniversaire de l’engagement religieux, dans la congrégation des Sœurs de la Divine Providence de Saint Jean de Bassel, de Sœur Bénédictine Forbach.

La journée a commencé par un déjeuner  convivial servi au restaurant du Lycée Notre Dame Providence à Enghien.

 

 

 

  

C’est dans une ambiance festive et fraternelle que des représentants de notre groupement paroissial les ont entourés.

 

 

 

A la fin du repas, nous avons été invités à mettre des petits mots sur des cartes destinées à chaque jubilaire. Les paroissiens qui n’ont pas pu se joindre à cette fête vont être invités à les signer. Elles seront mises à leur disposition tour à tour au secrétariat d’Enghien, de Saint-Gratien puis de St Paul/St Ferdinand, aux périodes indiquées sur le prochain Trait d’Union.

Un grand merci à toute l’équipe (cuisine, service, décoration de la salle) qui nous a permis de vivre cette belle rencontre.

Pour clôturer cette journée, la messe d’action de grâces, animée par les jeunes du groupe de l’association MP3 (musiciens et chanteurs), a été célébrée à l’Eglise Saint Joseph d’Enghien. Elle était présidée par le Père Damien Noël, entouré du Père Alexandre, du Père Edouard, du Père Claude et de prêtres de notre doyenné.

 

L’évangile du jour (Jn 17, 11b-19) a été magnifiquement chanté par notre diacre Jean-Claude. Il a été suivi de l’homélie du Père Damien qui nous a fait remarqué que, dans la nouvelle traduction liturgique, le texte se terminait par un appel à la sanctification. Or, comme il l’a précisé, les anciennes traductions parlaient de consécration. Il a donc précisé la subtile différence de ces deux mots. La consécration, notion plus présente dans l’Ancien Testament est l’acte par lequel une personne est mise à part pour le service de Dieu. Toutefois nous pouvons nous consacrer à Dieu sans vraiment nous sanctifier si nos actes, nos paroles ne sont pas véritablement le reflet de l’Amour de Dieu pour toute l’humanité. La sanctification (du latin sanctus = Saint et facio = je fais) est un don reçu au baptême, une œuvre de Dieu accomplie par l’Esprit Saint. Elle consiste, non pas à faire des choses extraordinaires, mais à prendre pour modèle le Christ et nous laisser pénétrer par Son Esprit afin que nos pensées et nos actes deviennent de plus en plus semblables aux siens. La sanctification est indissociable de la conversion et de la purification constante de nos vies. Nous devons donc retenir que, par notre baptême, nous sommes à la fois mis à part (donc consacré) mais aussi appelés à la sainteté (donc sanctifié). Ces deux actions sont étroitement liées et doivent nous aider à nous transformer pour le service de Dieu et de nos « frères ». Cette transformation ne peut s’obtenir que par une proximité avec Dieu (dans la consécration et la prière).

Sœur Bénédictine a ensuite donné un très beau témoignage (mis en ligne sur notre site) sur la façon dont son engagement religieux l’a rendue heureuse et l’a fait grandir.

  

 

 

La messe a été suivie du verre de l’amitié.

 

 

Georgette

 

 

 

.

 

X