Exhortation apostolique « Gaudete et exsultate »
Pape François, 19 mars 2018

 

Sur « l’appel à la sainteté dans le monde actuel ». Un chemin de bonheur et de liberté. Un appel à la joie chrétienne. Le ton est vraiment celui d’une exhortation, avec un étonnant usage du tutoiement, très neuf dans un document pontifical.

Un document très riche. Je m’arrête sur seulement deux aspects :

–       l’appel à la sainteté ;

–       les moyens de vivre la sainteté.

1/ Un appel à la sainteté

Le pape y invite chacun à discerner l’appel à sa propre sainteté, dans sa situation propre, « chacun à sa manière », tous y étant appelés, et à ne pas se contenter d’une « existence médiocre » :

1.Le Seigneur demande tout ; et ce qu’il offre est la vraie vie, le bonheur pour lequel nous avons été créés. Il veut que nous soyons saints et il n’attend pas de nous que nous nous contentions d’une existence médiocre, édulcorée, sans consistance. En réalité, dès les premières pages de la Bible, il y a, sous diverses formes, l’appel à la sainteté.

6. Ne pensons pas uniquement à ceux qui sont déjà béatifiés ou canonisés. Dieu a voulu entrer dans la dynamique d’un peuple

7.J’aime voir la sainteté dans le patient peuple de Dieu, dans cette constance à aller de l’avant chaque jour. La sainteté de la porte d’à côté ; la classe moyenne de la sainteté.

11.Il ne faut donc pas se décourager quand on contemple des modèles de sainteté qui semblent inaccessibles.

Pour toi aussi (quelle que soit la situation de vie) :

14.Es-tu une consacrée ou un consacré ? Sois saint en vivant avec joie ton engagement. Es-tu marié ? Sois saint en aimant et en prenant soin de ton époux ou de ton épouse, comme le Christ l’a fait avec l’Église. Es-tu un travailleur ? Sois saint en accomplissant honnêtement et avec compétence ton travail au service de tes frères. Es-tu père, mère, grand-père ou grand-mère ? Sois saint en enseignant avec patience aux enfants à suivre Jésus. As-tu de l’autorité ? Sois saint en luttant pour le bien commun et en renonçant à tes intérêts personnels.

Il ne s’agit rien moins que de « refléter Jésus-Christ dans le monde d’aujourd’hui ».

19.Chaque saint est une mission ; il est un projet du Père pour refléter et incarner, à un moment déterminé de l’histoire, un aspect de l’Évangile.

32.N’aie pas peur de la sainteté. Elle ne t’enlèvera pas les forces, ni la vie ni la joie. C’est tout le contraire, car tu arriveras à être ce que le Père a pensé quand il t’a créé.

2/ Comment vivre la sainteté ?

Le Pape indique en quelque sorte des portes d’entrée dans la sainteté, tout en signalant les fausses portes qui n’y conduisent pas.

La « Charte du chrétien », un chemin de « bonheur » = les Béatitudes (Mt 5) et le jugement dernier (Mt 25).

« Il suffit que tu en vive une, c’est une porte pour entrer dans la sainteté. »

Parfois à contre-courant !

94.Accepter chaque jour le chemin de l’Évangile même s’il nous crée des problèmes, c’est cela la sainteté !

Le grand critère

95.« J’ai eu faim et vous m’avez donné à manger, j’ai eu soif et vous m’avez donné à boire, j’étais un étranger et vous m’avez accueilli, nu et vous m’avez vêtu, malade et vous m’avez visité, prisonnier et vous êtes venus me voir » (Matthieu 25, 35-36).

Un exemple très concret :

98.Quand je rencontre une personne dormant exposée aux intempéries, dans une nuit froide, je peux considérer que ce fagot est un imprévu qui m’arrête, un délinquant désœuvré, un obstacle sur mon chemin, un aiguillon gênant pour ma conscience, un problème que doivent résoudre les hommes politiques, et peut-être même un déchet qui pollue l’espace public. Ou bien je peux réagir à partir de la foi et de la charité, et reconnaître en elle un être humain doté de la même dignité que moi, une créature infiniment aimée par le Père. C’est cela être chrétien !

Conclusion : le combat spirituel

162.Notre chemin vers la sainteté est aussi une lutte constante. Celui qui ne veut pas le reconnaître se trouvera exposé à l’échec ou à la médiocrité. Nous avons pour le combat les armes puissantes que le Seigneur nous donne : la foi qui s’exprime dans la prière, la méditation de la parole de Dieu, la célébration de la Messe, l’adoration eucharistique, la réconciliation sacramentelle, les œuvres de charité, la vie communautaire et l’engagement missionnaire.

Père Edouard George

Exhortation_apostolique_GAUDETE_ET_EXSULTATE

X