p

Ce samedi 10 février, de nombreux jeunes, venus des paroisses Saint-Joseph – Saint Gratien – Saint Paul/Saint Ferdinand, se sont retrouvés à la salle des fêtes d’Enghien-les-Bains pour une soirée festive.

Ce temps de rencontre a débuté par des chants proposés par la chorale qui accompagne chaque dimanche à 18 H la messe « des jeunes ». Ils ont été repris par tous. Anne a ensuite proposé un jeu pour faire connaissance : le hi – ha – ho. Il a été apprécié de tous.

 

Anne, Aglaé et Marine (atelier théâtre) nous ont joué un petit conte : celui de moine qui désirait ardemment rencontrer Dieu (le texte était inspiré par l’évangile de St Matthieu : « quand t’avons-nous vu avoir faim, avoir soif, être nu, malade ou en prison, sans nous mettre à ton service ? Il leur répondra : Amen je vous le dis : chaque fois que vous ne l’avez pas fait à l’un de ces plus petits, c’est à moi que vous ne l’avez pas faits. » (Mt 25, 44-45).

 

   

 Cette petite pièce a été suivie de l’émouvant témoignage de Merlin sur son parcours de foi.

Au cours du repas partagé,

 

les divers ateliers MP3 (M = mission et P3 = « pédagogie » qui articule activité et catéchèse, « pastorale » qui enracine les jeunes dans l’Eglise et « partage » des savoir-faire et des valeurs chrétiennes), se sont présentés : chorale et musiciens – servants d’autel

 

– préparation à la confirmation et au Frat

– poterie et céramique – arts plastiques

– photographie – travaux manuels – préparation aux sacrements du baptême et de l’Eucharistie

– théâtre (qui nous a présenté une seconde scénette : « un cochon possédé » en référence à l’évangile de Marc 25, 1-20 : les esprits impurs supplièrent Jésus : « Envoie-nous vers ces porcs et nous entrerons en eux ». Il le leur permit. Ils sortirent alors de l’homme et entrèrent dans les porcs ».) et le soutien scolaire : Marine et Marion ont témoigné de l’efficacité des cours de Français leur permettant de progresser dans cette matière.

La soirée s’est poursuivie par une reprise des chants suivie d’une petite chorégraphie. Elle s’est terminée par la remise en ordre de la salle des fêtes pendant que Myriam jouait du piano.

Cette rencontre démontre l’efficacité de ces ateliers proposés et mis en œuvre par le Père Jean-Bosco dans le cadre du projet pastoral. Ils permettent aux jeunes de s’épanouir, de prendre confiance en eux, de s’intégrer dans la vie paroissiale. La dimension religieuse y demeure néanmoins bien présente grâce à l’articulation entre l’activité choisie et la découverte ou l’approfondissement de la foi. Chaque animateur se doit de veiller à cet aspect en les invitant à participer aux rencontres communes.

Je terminerai ce « reportage » par un grand merci à tous ceux qui ont préparé avec soin ce temps festif (le Père Edouard, les animateurs, Ky-Van, Merlin ….) et par ce petit mot envoyé par Anne ce matin : « J’ai le cœur plein de joie d’avoir senti les jeunes heureux hier soir … ».

 

 

Quelques photos des jeux :

           

   

     

  

Georgette

X