Sagesse et discernement (Sg 6, 12-16)

Publié le

L’auteur du « livre de la sagesse de Salomon » n’est pas le Roi Salomon, fils de David. Ce texte, écrit en grec par un Juif anonyme d’Alexandrie, date d’environ 50 ans avant J.C. Par deux fois, l’auteur s’adresse aux gouvernants, aux rois : « Aimez la justice, vous qui gouvernez la terre, ayez sur le Seigneur des pensées droites, cherchez-le avec un cœur simple » (Sg 1,1) ; « Ecoutez donc, ô rois, et comprenez ; instruisez-vous, juges de toute la terre » (Sg 6,1). Il est sans doute également destiné aux Juifs déracinés qu’il faut encourager tout en ne blessant pas les Gentils (les non-juifs).

La Sagesse, hokmah en hébreu ; sofia en grec (à l’origine du mot philosophie), est cette capacité à réfléchir, faire preuve de prudence, de modération, d’équilibre, de justice. Elle s’acquiert grâce au discernement face aux diverses situations de la vie « elle se laisse trouver par ceux qui la cherchent » (Sg 6, 12).  « Penser à elle est la perfection du discernement, et celui qui veille à cause d’elle sera bientôt délivré du souci » (Sg 6, 15). Le discernement (faire les distinctions nécessaires à la connaissance ou à l’action) prend tout son sens dans la chrétienté. St Ignace de Loyola (1491-1556 – fondateur des Jésuites) emploie le mot pour désigner l’art de faire des choix conformes à l’Evangile dans nos vies personnelles.

En théologie, la sagesse est inspirée des choses divines et humaines. C’est une vertu et l’un des sept dons de l’Esprit Saint. Elle est étroitement liée au don de l’intelligence ; elle est union à Dieu. A l’œuvre dès les commencements : « Le Seigneur m’a faite pour lui, principe de son action, première de ses œuvres, depuis toujours. Avant les siècles j’ai été formée, dès le commencement, avant l’apparition de la terre » (Proverbe 8, 22-23), elle est l’un des attributs de Dieu. Cette conception de la sagesse a inspiré Saint Jean dans sa présentation de Jésus comme le Verbe de Dieu.

La Sagesse vient de Dieu et des enseignements du Christ. Elle n’est pas inaccessible : « …elle se laisse trouver par ceux qui la cherchent. Elle devance leurs désirs en se faisant connaître la première » (Sg 6, 12-13). Elle se « donne » à ceux qui la prient «… J’ai prié, et le discernement m’a été donné. J’ai supplié, et l’esprit de la Sagesse est venu en moi. » (Sg 7,7) « Si l’un de vous manque de sagesse qu’il la demande à Dieu …Elle lui sera donnée. Mais qu’il demande avec foi, sans la moindre hésitation » (Jc 1, 5-6).

La vraie sagesse se traduit par la bonté, le droit, la justice … C’est aussi avoir en soi cette capacité d’entrevoir une société renouvelée par l’Esprit « La seule et unique chose dont toutes les sociétés ont besoin, c’est la sagesse. Il n’y a qu’un seul chemin de sagesse. Et la source de la sagesse se trouve en votre cœur, dans le mystère de la prière » (John Main –Moine bénédictin Anglais).

Georgette   (Source Croire et Yves Guillemette prêtre)

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Plus de lecture...