Tous appelés à la Sainteté

Publié le

De l’Ancien au Nouveau Testament, les appels à la Sainteté sont nombreux dans la bible : « Le Seigneur parla à Moïse et dit : …Soyez saints, car moi, le Seigneur votre Dieu, je suis saint » (Lv 19, 1-2). Cette invitation requiert une conversion, un changement d’attitude : « Tu ne te vengeras pas. Tu ne garderas pas de rancune …Tu aimeras ton prochain comme toi-même… » (Lv 19, 18). Elle continue dans le nouveau testament : « …Aimez vos ennemis et priez pour ceux qui vous persécutent … ». Si nous sommes appelés à la sainteté, c’est comme le dit St Paul, parce que nous sommes habités par l’Esprit et que Dieu « habite » en nous : « Ne savez-vous pas que vous êtes un sanctuaire de Dieu, et que l’Esprit de Dieu habite en nous » (1 Co 3, 16).

Pour toute une génération, la Sainteté évoquait l’austérité, les mortifications, des apparitions, une vie extraordinaire … bref, quelque chose d’inaccessible … Or, dans ses notes intimes (1959) la poétesse Marie Noël fait dire à Dieu : «  La sainteté, ce n’est pas tes qualités les plus éminentes, ce n’est pas tes sacrifices les plus héroïques …La sainteté c’est Moi, Dieu, en toi l’homme. ».

Elle débute quand nous acceptons nos difficultés à prier, nos faiblesses et nos manques, tout en prenant conscience que nous appartenons à Dieu « plus grand » que nous puisqu’il se donne à nous ! Apprendre la Sainteté, c’est désirer tout remettre entre ses mains : nos erreurs, nos errances, nos lâchetés … C’est aussi croire que la grâce de tous ceux qui nous ont précédés nous vaudra d’être sauvés puisqu’Il veut nous sauver tous ! Elle commence par des petits gestes ordinaires remplis d’amour. Sainte Thérèse n’a-t-elle pas dit : «  Je passerai mon ciel à faire du bien sur la terre » ? La sainteté c’est accepter d’être, pour les autres, le « visage de Dieu ».

Grâce à la diversité de nos vies et de nos occupations, elle forme comme une grande mosaïque destinée à révéler les multiples facettes de la tendresse de Dieu. Le Curé d’Ars affirmait: « Là où les Saints passent, Dieu passe avec eux ». St Paul quant à lui nous invite à nous laisser transfigurer par cet amour Divin « nous tous qui n’avons pas de voile sur le visage, nous reflétons la gloire du Seigneur, et nous sommes transformés en son image avec une gloire de plus en plus grande, par l’action du Seigneur qui est Esprit ».

Georgette

 

Plus de lecture...