Le fil rouge de Dadizele (histoire et prière)

Publié le

Une première légende dit que l’église tiendrait son nom d’une grâce toute particulière faite par Marie. Elle aurait choisi ce lieu parmi toutes les autres paroisses. La seconde concerne le nom qu’il fallait lui donner. Les propriétaires et les habitants du lieu décidèrent d’inviter l’évêque de Tournai afin de consacrer et sanctifier l’édifice. Or les délégués auraient rencontré une Dame qui leur aurait indiqué : « Pas besoin de solliciter l’évêque…Elle a été bénie et consacrée par Marie… Pour que vous puissiez croire à mes paroles, je vous donne ce signe : vous trouverez autour de la chapelle un fil de soie. Tout le Saint Lieu qui est entouré par ce fil est consacré et béni »…Comme l’avait indiqué la Dame, un fil, qui ne présentait ni commencement ni fin, entourait la petite église à qui l’on donna le nom de Notre-Dame de Dadizele. Par la suite, ce fil fut distribué pour lutter contre les maladies sans qu’il se casse et diminue.

Pour rappeler cette légende, des fils rouges sont mis à la disposition des pèlerins dans le sanctuaire. Que peuvent-ils signifier ? Font-ils seulement mémoire des contes ? Ils sont là pour nous rappeler que :

« Dieu et la Vierge Marie peuvent être le fil rouge dans nos vies ; qu’ils nous guideront dans les bons et les mauvais jours, par-dessus la mort et pour l’éternité. »

Ce fil qui nous relie à eux est un amour infini !

 

Prière

 

Dieu, notre Père, Vous désirez unir les hommes, dans votre Eglise, dans leur famille, au travail et partout dans ce grand monde qui Vous appartient.

Nous ne vous apercevons pas toujours, caché, comme Vous l’êtes, sous le tissu de notre prétention. Mais soudain, Vous nous apparaissez comme le fil de joie ou de peine des quinze mystères du Saint Rosaire, qui ont donné ce sens unique à la vie de Votre Mère, qui est aussi la nôtre.

Notre Dame de Dadizele, nous Vous prions : unissez-nous, guidez-nous en bons et mauvais jours, par-dessus la mort et – comme nous aimons le croire – pour l’éternité, parce que Vous nous l’avez promis.

Amen

Plus de lecture...