Que signifie l’expression « Fils d’Homme » et « Fils de l’Homme » dans la Bible

Publié le

Dans l’Ancien Testament. le prophète Isaïe fait allusion à une personne ayant l’aspect d’un être humain «… sur ce trône, quelqu’un qui avait l’aspect d’un être humain… » (Is 1, 26). Le psalmiste, se souvenant que Dieu  a fait de l’Homme le maître de sa création, s’écrie et s’interroge, « Qu’est-ce que l’homme pour que tu penses à lui, le fils d’un homme, que tu en prennes souci ? » Quant à la lecture d’aujourd’hui du livre de Daniel : « Je voyais venir, avec les nuées du ciel, comme un Fils d’homme… » (Dn 7, 13-14) elle appartient à la catégorie des textes prophétiques. Rappelons que le livre de Daniel se divise en deux parties : six premiers chapitres de caractère narratif et six autres du genre prophétique disons même apocalyptique. L’appellation Fils d’Homme désigne un « Fils d’Adam » (père de la race humaine) et signifie que le vainqueur du mal sera un Homme de « caractère  transcendant, divin ».

L’évangile de ce jour, nous dit : « … Jésus leur donna cet ordre : « Ne parlez de cette vision à personne, avant que Le Fils de l’homme soit ressuscité … ». (Mt 17, 9). Cette expression (traduction de l’araméen bar nasha et du grec uios tou anthrôpou, mots employés pour désigner les pronoms indéfinis « quelqu’un – on – je » mais également « être humain – homme ») apparaît plus de 70 fois dans les évangiles sur les lèvres de Jésus. Que voulait-il dire ? Par cette dénomination, allusion nette à ce que tout Juif est capable d’entendre, il fait référence à la face cachée de son identité : Il est pleinement humain mais, bien qu’enraciné par sa mère dans une descendance, bien qu’appartenant à une famille, bien qu’ayant des amis … Il a cependant un rapport particulier à Dieu qui « a mis en lui tout son amour ». C’est à ce titre qu’Il est « Fils de Dieu » ; d’essence humaine, Il est aussi d’essence divine.

Par ce titre, Jésus nous indique : que Dieu est « chez lui » dans l’humain ; qu’Il nous laisse la liberté de nous questionner sur Son identité et celle de Le suivre sur le chemin qu’il nous indique pour que, comme Lui, nous devenions « Fils de Dieu ».

(Source la Croix-Croire et Jésus ou l’énigme du Fils de l’Homme de J. Buchhold)

 

 

 

 

Plus de lecture...