Ce sont les Chrétiennes des Philippines qui, cette année, ont préparé la Journée Mondiale de Prière.

Ce temps de prière nous a permis de découvrir leur pays  et ce qui fait leur vie. Elle n’est pas facile et beaucoup de ces femmes sont encore victimes de l’injustice ! Leur combat, pour vivre dignement et rechercher plus de justice, est à la source d’une foi qui, malgré les difficultés, se vit dans l’espérance et la joie.

Les membres du comité JMP Philippines ont centré la liturgie sur le texte : les ouvriers de la dernière heure (Mt 20), soulevant ainsi le questionnement de Jésus « me trouves-tu injuste ». Cet évangile nous invite à découvrir la générosité du propriétaire et à percevoir à quoi ressemble le royaume de Dieu qui est ouvert à tous mais aussi à ce que nous devons faire pour qu’il se construise dès maintenant.

La journée mondiale de prière est un mouvement œcuménique qui s’articule autour de neuf principes fondamentaux :

L’engagement des femmes chrétiennes qui expriment leur foi en Jésus-Christ – L’écoute et l’expression (écoute de la parole de Dieu et écoute de chaque personne) – La fidélité à l’écriture et la créativité, dans une célébration  – L’ouverture et l’accueil en dépassant nos propres résistances – Le partage qui permet de donner et de recevoir – La confiance réciproque qui permet de créer d’authentiques relations œcuméniques – Etre des chrétiennes ouvertes au monde multi-religieux – S’engager à apprendre en découvrant d’autres pays et les différents aspects de la théologie Chrétienne dans un effort d’apprentissage et de recherche œcuménique – Promouvoir l’action responsable en s’engageant à « s’informer pour prier – prier pour agir ».

La quête était destinée à soutenir cinq projets proposés : par le Secours Catholique Caritas France – Le diocèse des Philippines du Sud – Armée du Salut aux Philippines – L’Association Accompagnement Jeunesse Asie et l’ERDA. Tous ces projets sont axés sur l’amélioration de la vie des femmes (moyens de subsistance,  accès aux soins, soutien scolaire et alimentaire pour les enfants dans les zones de conflits, Réinsertion sociale des jeunes filles victimes de violence – Formation de femmes responsables pour lutter contre la précarité et la grande pauvreté).

Anne, Christiane, Marie-Agnès et Marie-Noëlle (St-Gratien) vous invitent à enrichir l’équipe JMP de la vallée de Montmorency, composée de femmes Catholiques, Coptes, Protestantes (Temple d’Enghien et Temple Evangélique de Deuil)

 

 

X