Cette session diocésaine avait pour thème « Au nom du frère – pour des communautés plus fraternelles et diaconales ». Elle a réuni, en présence de Mgr Lalanne, environ 300 personnes (prêtres et membres des E.A.P.) au collège lycée Saint Martin à Pontoise.

La lecture de trois textes du magistère nous rappelait que :

  • La nature profonde de l’Eglise s’exprime dans une triple tâche : annonce de la Parole de Dieu (kérygma-martyria) célébration des Sacrements (leitourgia) et service de la charité (diakonia). Ce sont trois tâches qui s’appellent l’une l’autre et que ne peuvent être séparées l’une de l’autre (Benoît XVI, « Deus Caritas Est » (2005).
  • Une Eglise pauvre pour les pauvres permet de comprendre que nous sommes appelés à découvrir le Christ en eux, à prêter nos voix à leurs causes, mais aussi à les écouter, à les comprendre et à accueillir la mystérieuse sagesse que Dieu veut nous communiquer à travers eux (Pape François « Evangelii Gaudium » (2013)
  • Une Eglise synodale est une Eglise de l’écoute, avec la conscience qu’écouter est plus qu’entendre ! C’est une écoute réciproque dans laquelle chacun a quelque chose à apprendre … (Pape François, discours du 17-10-2015)

Un quiz portant sur la Fraternité, le Souci des plus fragiles et  la Synodalité a permis de dresser un bref état des lieux de nos communautés.

Le Père Etienne Grieu sj. (Facultés Jésuites de Paris – Centre Sèvres) a ensuite tenté de répondre à trois questions :

  • Quelle place la fraternité tient-elle dans la vie chrétienne ? « Petit plus » ou élément primordial ?
  • Quelle place pour les plus fragiles dans la communauté chrétienne ? Que peuvent-ils nous apporter ?
  • La Fraternité et le souci des plus fragiles peuvent-ils aider l’Eglise à être davantage missionnaire ?

L’après midi a été consacré à la présentation d’initiatives inspirantes.

Cliquer sur les liens ci-dessous pour lire l’intégralité des interventions :

La_Bonne_Nouvelle_passe_par_mon_frere

Des_initiatives_inspirantes

X