Pope_Francis_in_March_2013-300x300

« C’est la miséricorde que je veux, et non les sacrifices » (Mt 9, 13)

Son message s’articule en trois points :

• la miséricorde à la lumière de la Parole de Dieu.
• les œuvres de miséricorde.
• la relation entre le Carême et le Jubilé….

Il insiste sur le fait que l’Eglise a toujours invité les fidèles à se « nourrir » toujours plus de la Parole de Dieu. Il demande donc aux Chrétiens d’explorer la question de la miséricorde à travers les pages de la Bible et les prophètes ; qui ne se sont pas limités à réaffirmer que Dieu est miséricordieux ; mais qui nous indiquent la façon dont nous devons nous comporter vis-à-vis de ceux qui souffrent.

Il précise que la foi doit s’enraciner dans l’Evangile qui nous demande d’êtres attentifs, ouverts et compatissants à toutes les formes de souffrance. On ne peut exclure de la vie spirituelle les besoins des personnes les plus démunies. Si notre foi est vécue uniquement grâce à la participation aux sacrements et à la prière, elle devient stérile et manque de saveur.

Il souligne que le Carême est placé en plein cœur du Jubilé. Il invite donc toute l’Eglise à aller à la rencontre des autres, plus particulièrement des personnes en souffrance et à y voir le Christ qui frappe à notre porte et demande notre conversion.

Vous pouvez lire l’intégralité du message du Pape François en copiant et collant sur la barre d’adresse internet le lien ci-dessous :

http://w2.vatican.va/content/francesco/fr/messages/lent/documents/papa-francesco_20151004_messaggio-quaresima2016.html

X