Au-Kenya-le-pape-appelle-au-dialogue-interreligieux-et-a-l-education_article_main

 

En ce jour d’hommage national, prions pour les victimes des attentats du 13 Novembre ainsi que pour leur famille durement éprouvée et méditons quelques extraits du message du Pape François au cours de la rencontre oecuménique et interreligieuse au Kenya :

« Il est toujours important pour moi de rencontrer les leader des autres communautés chrétiennes et des autres traditions religieuses. C’est mon espérance que ce temps passé ensemble puisse être un signe de l’estime de l’Eglise pour les membres de toutes les religions …Le dialogue œcuménique et interreligieux n’est pas un luxe. Ce n’est pas quelque chose de supplémentaire ou d’optionnel, il est essentiel. C’est quelque chose dont notre monde, blessé par des conflits et des divisions, a toujours plus besoin. Dans une société démocratique et pluraliste, la coopération entre les leader religieux et leurs communautés devient un important service du bien commun. Les religions jouent un rôle essentiel dans la formation des consciences, dans le fait d’insuffler aux jeunes les profondes valeurs spirituelles de nos traditions respectives et dans la préparation de bons citoyens, capables d’infuser dans la société civile l’honnêteté, l’intégrité et une vision du monde qui valorise la personne humaine par rapport au pouvoir et au gain matériel.

Le Dieu que nous cherchons à servir est un Dieu de paix. Son saint Nom ne doit jamais être utilisé pour justifier la haine et la violence …il est important que nous soyons reconnus comme des prophètes de paix, des artisans de paix qui invitent les autres à vivre dans la paix, dans l’harmonie et le respect réciproque ! Puisse le Tout-Puissant toucher les cœurs de ceux qui commettent la violence et accorde sa paix à nos familles et à nos communautés….Cette année est l’année du 50eme anniversaire de la clôture du Concile Vatican II, où l’Eglise s’est engagée dans le dialogue œcuménique et interreligieux…J’entends réaffirmer cet engagement, qui naît de notre conviction de l’universalité de l’amour de Dieu…En regardant l’avenir, prions afin que tous les hommes et toutes les femmes se considèrent comme des frères et des sœurs, pacifiquement unis dans et à travers leurs différences. Prions pour la paix ! »

Pape François à Nairobi le jeudi 26 Novembre 2015

X