affiche_-_va_je_t_envoie

Vocation des baptisés

Pour les Chrétiens, la vocation est un appel unique et personnel de Dieu. Chacun le reçoit, en vue de son bonheur et y répond en toute liberté. Il est ainsi associé, dans sa vie, au mystère pascal de Jésus, au passage vers une vie en plénitude qui permet d’avancer, selon ses propres dons, vers un chemin de Sainteté. La mission de tout baptisé est donc d’aller au bout de sa vocation en vivant l’Evangile et en donnant une réponse d’amour au don de Dieu. Cet appel à la Sainteté peut prendre diverses formes : soit vivre en laïcs dans le monde, dans la vie conjugale et familiale ou le célibat, soit en recevant le sacrement de l’ordre (diacres, prêtres) ou en entrant dans la « vie consacrée » (vie religieuse apostolique ou monastique, vie d’ermites, de vierges consacrées …)

En cette semaine missionnaire des vocations, prenons le temps d’y réfléchir grâce à cette prière.

L’Arbre à vocations.

Où est-il l’arbre des prêtres ?  Dans quel champ trouver l’arbre à religieuses ?  Dans quelle forêt, ces arbres rares qui produisent prêtres, religieux et religieuses, catéchistes, animateurs et divers serviteurs ?

L’avez-vous jamais vu ? Jamais rencontré ?  Tous les jours on me demande à moi, évêque, de le faire pousser cet arbre !  Mais où est le terrain, le trou, l’eau, l’engrais ? 

Chaque année, on me dit de grimper dessus pour y cueillir des prêtres et des soeurs et on me pousse à aller le secouer pour qu’il en tombe des apôtres. 

Et je m’en vais parcourir les chemins et je vais d’une communauté chrétienne à l’autre et je visite les familles les unes après les autres.

N’avez-vous pas chez vous mon arbre, l’arbre qui manque dans mon verger ? N’êtes-vous pas vous-mêmes  l’arbre rare qui doit être planté dans mon champ ?

Familles, soyez la bonne terre. Communautés chrétiennes, soyez une pépinière. Educateurs, apportez la bonne eau.

Femmes et hommes, enfants et jeunes, parents et éducateurs, cherchons ensemble l’arbre à vocations, en priant et en faisant quelque chose, en faisant confiance à Dieu sans calcul.

La graine – l’appel de Dieu – sera semée, et elle donnera l’arbre de la vocation à l’ombre de la grande Croix, au soleil glorieux de la Résurrection.

Que le cœur qui aime l’Eglise dise : OUI ! Amen 

D’après Mgr Anselme Sanon –Burkina Faso

X